« Tout atome est dieu »

Faut-il voir dans la peinture d’Hubert MUNIER un début de réponse à cette recherche d’une dimension intermédiaire, sorte de « passage » permettant de communiquer d’un univers à un autre ?
De prime abord, son goût pour l’hyperréalisme, sa fascination pour le détail pourrait faire croire le contraire. Mais ce serait oublier un peu trop vite ce que disait Saint-Thomas. Derrière le rendu juste, précis, pour ne pas dire méticuleux des toiles d’Hubert MUNIER, il faut donc chercher une inspiration plus immatérielle, pour ne pas dire spirituelle.
En effet, quand le regard du peintre se pose sur la nature, qu’elle soit végétale ou minérale, sur une femme ou sur un enfant, ce n’est pas seulement l’apparence physique qui l’intéresse. De fait, la méticulosité, du trait n’est qu’un alibi pour mieux découvrir ce qui anime intérieurement son modèle ; d’où une impression d’intensité et d’intemporalité.
Une démarche artistique très certainement influencée par la rencontre de Hubert MUNIER avec la philosophie bouddhiste, laquelle semble avoir offert à l’homme et au peintre la vision d’un monde intérieur ou l’harmonie et la paix permettent d’accéder à un parfait accord avec la nature.

Format moyen des toiles : 150 x 100

Publicités